Une belle victoire pour nos verts

Revenir aux actualités
19 février 2018
L’ambiance était électrique samedi soir au stade Gérard Houillier pour la rencontre entre deux prétendants au titre. Le Touquet et Vimy, à égalité de points au classement, se disputaient la deuxième place.
Au début de la rencontre, les deux équipes s’observaient. Le Touquet finit par ouvrir le score grâce à Sylvain Willot (1-0, 25 e ). Les Vimynois tentaient ensuite de revenir au score. À deux minutes de la pause, deux coups francs successifs du TAC auraient pu permettre de creuser l’écart. Mais en vain. C’est donc avec un seul but d’avance que les Touquettois rentraient au vestiaire.
VIMY PENSAIT AVOIR FAIT
LE PLUS DUR
Et ils auraient pu le regretter au vu du scénario de la seconde période. Car après la pause, Vimy multipliait les occasions. Bien aidé par sa défense, Bréfort, le gardien du Touquet, gardait sa cage inviolée. Et son équipe procédait en contres. Le TAC se créait plusieurs situations chaudes. Sans parvenir, encore une fois, à marquer le but du break. À cinq minutes du terme, Vimy fut récompensé de ses efforts. Un coup franc lointain atterrissait dans la surface touquettoise. La défense ne parvenait pas à se dégager. Pire, sur un énorme cafouillage, l’arbitre finit par désigner le point de penalty pour Vimy. Jean-François Christophe ne tremblait pas. Et Vimy recollait au score (1-1, 86 e ).
LA BELLE RÉACTION DU TOUQUET
Plutôt que de critiquer l’arbitrage, ou de se morfondre, les joueurs du Touquet se replacèrent très rapidement. Pour mettre la pression sur le but du gardien vimynois Szyska. Dans les arrêts de jeu, Sylvain Willot s’offrait un doublé en reprenant un ballon lointain, d’une frappe qui terminait en pleine lucarne (2-1, 90 e).
L’entraîneur du TAC, Bertrand Duquesnoy, était forcément satisfait à l’issue de la rencontre : « C’est une très belle opération pour nous car nous allons retrouver notre place de leader. Nous avons reculé après l’ouverture du score. Je suis ravi de la réaction de l’équipe après le penalty qui ne s’est pas laissée abattre après l’égalisation adverse. »
L’entraîneur de Vimy, Makhooki Rebattachi, était quant à lui déçu du sort de la rencontre. Mais pas de la prestation de ses joueurs : « Nous avons su montrer un bon visage à l’extérieur face au leader de ce championnat, c’est de bon augure pour la suite. Nous avons un match de retard et nous ne sommes qu’à la moitié du championnat, tout est encore possible. ».
Source : La voix des sports
X